Le portail du bien être, des médecines douces et de l'ésotérisme

Le portail du bien-être : Les huiles essentielles

ACCUEIL | PLAN DU SITE | DOSSIERS, ARTICLES | BIEN-ETRE | CONTACT | ANNUAIRE



:: Articles sélectionnés pour vous

Dossiers bien-etre Devenez maitre de votre temps PLANTES MINCEUR SHIATSU Phytothérapie Sophrologie REFLEXOLOGIE Méditation Feng Shui a l'occidentale Rire pour guérir Numérobiologie Compulsions, dépendances Huiles essentielles Initiation au tarot Constellations familiales Annuaire


:: DIVERS

Horoscope du jour
Les articles d'Eliane Ramel

Recherche personnalisée

:: VOYANCE, AVENIR


Votre Voyance Gratuite sur Internet

Sara Freder offre la possibilité de consulter votre Voyance GRATUITE sur Internet.

:: PRATIQUE



CONTACT
PARTENAIRES
SITE A VENDRE



:: Beauté, bien-être

 

Astuces Beauté, forme et bien-être

Objectif Beauté, conseils, astuces beauté, forme et bien-être

 

:: PARTENAIRES


Logos PlaceduBienEtre
Voyage
CHATmania
Comment faire

Daltonisme
Boutique chats
Mon jardin

 

Bien être santé >> Dossiers >> Huiles essentielles

Les Huiles essentielles

 

En partenariat avec Medecinesnaturelles.com

   

Historique

Mère nature dans sa grande générosité nous propose une riche palette de plantes pour aider à la guérison. Oubliées pendant de nombreuses années, les huiles essentielles sont redevenues des vedettes en matière thérapeutique.

Les traces d'utilisation de l'aromathérapie remonte à plus de 7000 ans, preuve en est un alambic en terre cuite retrouvé au Pakistan datant ce cette époque. On trouve des inscriptions datant de 4000 ans en Mésopotamie et des écrits égyptiens datant de 3500 ans. Les Romains utilisaient également les huiles essentielles. Mais la grande épopée des huiles essentielles débute au 15ème siècle jusqu'en 1935, date à laquelle elle fut reléguée en arrière plan avec la découverte de la pénicilline... A noter qu'aucun parfumeur n'a jamais été soumis à quelconque contamination.

C'est Valnet qui en 1970 va relancer l'utilisation thérapeutique des huiles essentielle avec ses débats et son livre qui est maintenant dépassé vu les expérimentations et recherches effectuées depuis avec les moyens modernes à notre disposition.

En 1990 La médecine aromatique, qui sera renommée ainsi par les auteurs P. Francome et D. Pénoël, hérite d'un livre complet et toujours référence "L'aromathérapie exactement" comprenant les chémotypes et indications thérapeutiques se basant sur des bases scientifiques.

Les huiles essentielles proviennent des plantes aromatiques et sont extraites par distillation à la vapeur d'eau sauf pour les essences aromatiques qui sont extraites des agrumes par expression et ne sont donc pas des huiles mais des essences aromatiques.

Une HE est une substance aromatique, huileuse constituée de quelques composants à plus de 250 substances différentes. Les molécules contenues ont une action très large et travaillent tant sur les symptômes que sur le terrain.

Les HE ont toutes des propriétés anti-infectieuses, rééquilibrante fonctionnelle, rééquilibrante de terrain, rééquilibrante psychique, rééquilibrante endocrinienne.

Les HE sont à préférer la plupart du temps surtout contre les virus contre lesquels la médecine allopathique est pour le moins démunie.

Les vapeurs de citron tuent la majorité des bactéries et virus possibles. Son utilisation est donc idéale pour la diffusion dans les cabinet médicaux, et salle d'attente,...
Se méfier des essences de sauge, romarin, hysope, eucalyptus et marjolaine (et toutes celles contenant des cétones qui sont neurotoxiques) qui peuvent, même à faibles doses, être toxiques.

Les informations incluses ici ne vous dispensent pas de consulter
votre aromathérapeute et/ou votre médecin...!

Famille botanique

Labiée

Lavande, thym, Sarriette, Sauge, Menthe, ...

Ombellifère

Cumin, Carvi, Anis vert, Fenouil, Aneth, ...

Myrtacée

Eucalyptus, Cajeput, Niaouli, Girofle, ...

Conifère

Pin, Cèdre, Cyprès, Genévrier, Cade, ...

Rutacée (agrume)

Citron, Orange, Bergamote, Com bava, ...

Lauracée

Cannelle, Sassafras, Laurier, ...

Composée ou Astéracée

20'000 espèces dont Armoise, Camomille, Estragon, ...

Distillation et extraction

Les huiles essentielles se trouvent en général dans les fleurs et les feuilles, mais on peut aussi les trouver dans les fruits, bois, écorce, racines, graines et semis. Si l'on écrase la feuille (ou partie concernée) d'une plante aromatique des petites poches vont se briser laissant s'échapper la substance aromatique. La récolte se fait au meilleur moment en fonction des substances que l'on veut extraire et des conditions extérieures (climat, moment de l'année,...) car la plante ne développe pas les même composants selon la période de l'année. Pour définir une huile essentielle de qualité, la distillation est importante aussi.

A noter : les huiles essentielles déterpénée NE SONT PAS utilisées en aromathérapie vu leur dépréciation de qualité, ainsi que les huiles essentielles (absolue) extraites avec des solvants (boulot blanc, ...) car ils en résultera des résidus impropres à une utilisation thérapeutique.

Rendement

Plante fraîche Rendement en pour mille
Lavande officinale 5 à 8.5
Lavandin super 15 à 20
Sauge officinale 3 à 3.5
Sauge sclarée 0.9 à 1.8
Thym vulgaire 1.5 à 2.5

Ce qui explique le prix onéreux de certaines huiles... méfiez vous donc du trop bon marché...

Appellation, pureté et falsification

A savoir, dans le commerce on peut vous vendre, en toute légalité, sous l'appellation "pure et naturelle" une huile essentielle contenant jusqu'à 30% d'une autre substance...

Comment connaître la qualité d'une huile essentielle ?

1.N'acheter que des produits précisant dans leur étiquetage

  • Le Nom latin et français

  • la variété botanique (thymus vulgaris, thymus satureioides, thymus mastichina, ... )

  • La Partie utilisée (selon la partie utilisée fruits, fleurs, feuilles, ... les principes actifs sont très différents)

  • le chémotype (thym à thymol, à linalol, à thyanol-4, ... )

  • Le pays d'Origine

2. Travailler avec un fournisseur collaborant avec un laboratoire (ils ne sont pas beaucoup...) procédant à des chromatographies en phase gazeuse systématiques de tous leurs arrivages qui seul peut vous garantir la qualité médicale des HE.

3. Se méfier de tous les autres... Il y a une grande mafia prête à tout et n'importe quoi pour vous piquer votre argent...

Comment utiliser les huiles essentielles ?

On peut utiliser les huiles essentielles en gouttes buvables, en gélules, en suppositoires et ovules, en bains, mélangées à des huiles végétales ou lait de massage à raison de 10% d'huiles essentielles et 90% d'huiles végétales.

Les gouttes buvables, gélules, suppositoires et ovules sont prescrites par un aromathérapeute et fabriquées par votre pharmacie ou par un laboratoire spécialisé.

 

Avantages et désavantages des différentes utilisations

Par la peau :

On peut appliquer les huiles essentielles par voie percutanée :

C'est l'un des usages le plus pratique des huiles essentielles. De plus, la résorption percutanée des huiles essentielles a lieu très rapidement. En quelques minutes elles sont dans le sang. Et entre 5 minutes et 2 heures après l'application, on les trouve présente dans l'air expiré.

Attention toutefois à l'huile essentielle utilisée, en effet, certaines sont très irritantes pour la peau, les muqueuses et provoquent des brûlures terribles.
Evitez tout contact avec les yeux, oreilles, ... ET si jamais cela devait arriver, surtout utiliser de l'huile végétale (olive, tournesol,... ce que vous utilisez pour votre salade ira très bien) pour rincer (Et surtout pas de l'eau...)

Application d'huile essentielle sur une région déterminée et dans un but précis


Sur la colonne vertébrale pour apaiser le système nerveux (Citrus reticulata, Lavendula officinalis, Citrus divers,...)

Sur le thorax, pour agir sur les bronches avec des huiles essentielles riches en cinéol (Eucalyptus radiata ou globulus) ou autres molécules bénéfiques (Myrtus Communis, ...)

Pour agir sur les organes internes, placer le mélange composé d'HE activatrices des fonctions digestives (Rosmarinus Officinalis, Cinnamumum Verum,...) ou antispasmodique (Fagara Spicata, ...) sur l'abdomen

Pour apaiser l'anxiété et réguler l'activité sympathique placer le mélange composé d'esters et éthers sur le plexus solaire (Picea Mariana).

Pour activer les fonctions cortico-surrénales frictionner la région avec des HE positivantes riches en terpènes (Pinus Sylvestris, ...)

Dans les cas d'infection/inflammation placer les HE sur la gorge et la nuque (Bois de Rose, ...)

Dans les cas de céphalées et de migraines les tempes, le front, les lobes d'oreilles et la nuque seront nos points d'actions avec des HE comme Mentha Piperita, Lavendula angustifolia, Ocimum Basilicum, Citrus Limon, ...

Par voie orale :

Bon, soyez averti... Avaler des huiles essentielles relève du parcours du combattant. Il faut avouer que c'est très fort, et vraiment pas bon du tout...

Mais quand il y a urgence, on peut les absorber mélangée dans un excipient (Disper, Labrafil, Huiles végétales, Miel,...) avec une efficacité plus puissante que par voie percutanée.

Pour les traitements à moyen et long terme, les laboratoires spécialisés vous préparent des préparations en gelules.

Dossier de Médecines Naturelles
www.medecinesnaturelles.com


Contact - Annonceurs - Mentions légales - Conditions d'utilisation - Infos, presse etc - Bannières - ©Placedubienetre - tous droits réservés